Informations portuaires

____________________


     Les informations portuaires concernant les affaires en cours commencées avant janvier 2021 sont à consulter par année dans la rubrique "Archives".


____________________



Deux articles, Ouest-France et la Presse de la Manche, au lendemain du 14 juillet.

    Le premier article relate le report de l'élection des représentants des plaisanciers au Conseil Portuaire au 15 septembre 2021 en soulignant que les associations sportives et culturelles ont aussi leurs représentants. On note aussi le changement de Capitaine de Port : Mr Baptiste Vannier, a remplacé Dominique Charlot. Des travaux sont à prévoir pour la réfection des sanitaires ainsi que pour l'automatisation des portes de l'écluse.
    Le deuxième article concerne les retombées des scories du feu d'artifice sur les voitures et les bateaux et les risques d'incendie qu'elles font courir.

____________________


Mai 2021 - Election des représentants des plaisanciers au Conseil Portuaire.

Election reportée au 15 septembre

    Tous les cinq ans, des élections ont lieu au port de Carentan pour renouveler la participation des plaisanciers (3 titulaires et 3 suppléants) au Conseil Portuaire (qui se réunit deux fois l'an au minimum).

    Pour qu'un plaisancier devienne électeur, l'administration du port doit lui proposer, lors de sa signature de contrat (ou de renouvellement) pour une occupation supérieure à six mois, de faire partie du CLUPP (Comité Local des Usagers Permanents du Port). Ce comité local étant convoqué en assemblée par l'administration du port au moins une fois par an.


Dans les faits...

    L'élection des représentants du CLUPP au Conseil Portuaire aurait dû s'organiser, selon la loi, au lendemain du 14 Mai 2021 afin de présenter 3 titulaires et 3 suppléants représentant le "collège des plaisanciers".
Dans un courrier d'échange (du 3 mai 2021) avec le président de la CCBDC, Patrick HERMAN avait rappelé à celui-ci la nécessité d'organiser de nouvelles élections. Il précisait que le plaisancier qui demandait une AOT de plus de six mois, n'était pas prévenu (comme la loi le lui demande) de la nécessité de donner son accord pour devenir électeur en s'inscrivant au CLUPP ou même de se proposer à l'élection au Conseil Portuaire.
Voici le passage:
"Votre «formulaire 2021 demande d'A.O.T» ne permet pas à l'usager plaisancier de produire son inscription au CLUPP et de se présenter éventuellement en tant que candidat aux élections sur la représentation « plaisanciers » au conseil portuaire. A ce sujet, aucune réunion de CLUPP et conseil portuaire en ce début 2021 ( CQFD : de nouvelles élections CLUPP doivent s'organiser à partir du 15 mai prochain. Cf. Art R622-3 du code des ports maritimes)."
    Pour rappel, la première assemblée du CLUPP a eu lieu le 28 décembre 2017, soit 1 an et demi après l'élection.
Et le premier Conseil Portuaire a eu lieu le 28 mars 2018, soit presque deux ans après l'élection. Le rythme de deux CP par an n'a pas, par la suite été respecté, ni celui de une assemblée par an du CLUPP.
    Nous rappelons que nous sommes intervenus plusieurs fois auprès du Préfet pour obliger la CCBDC à respecter ses obligations légales.

    Pour vous informer du déroulement de l'élection qui a eu lieu le 14 mai 2016, veuillez cliquer sur les liens suivants :

    Durant toutes ces années, nous avons du faire face à la mauvaise volonté des responsables de la CCBDC et les rappeler sans cesse à leur devoir. Pour faire valoir vos droits et exiger leur application, nous vous demandons de faire la démarche personnelle de vous inscrire, à la capitainerie ou par courrier à la CCBDC, sur la liste du CLUPP, afin de pouvoir élire vos représentants au Conseil Portuaire.
_
____________________


Le ponton d'attente doit rester libre pour l'accostage d'un visiteur potentiel.

    Vous allez sûrement dire: " Bah, on peut bien permettre aux civelliers de s'amarrer au ponton entre décembre et mai puisque, à cette saison, il n'y a aucun plaisancier sur l'eau !"
    Mais qu'en savez-vous ? A partir du moment ou les instructions nautiques n'interdisent pas l'accès du port entre certaines dates, il reste ouvert. Et ouvert signifie qu'un visiteur plaisancier ou non, doit pouvoir s'amarrer au ponton d'attente en vue de déposer quelqu'un à terre ou bien d'attendre l'ouverture des portes.
Imaginez-vous un instant stationner votre voiture sur un emplacement réservé aux pompiers ? Vous pourriez dire: "Bah, il y a un risque sur un million qu'il y ait un incendie durant mon séjour, donc je peux stationner en toute tranquillité". Eh bien vous seriez verbalisé à juste titre pour cet acte d'incivilité.

    Le problème de l'occupation inopportune du ponton d'attente devrait être abordé en ce début d'année 2021 en Conseil Portuaire. (A la date du 18 juin 2021, aucun conseil portuaire n'a été convoqué par la CCBDC alors que la loi en prévoit la tenue deux fois par an minimum).

____________________


Le port de Carentan affiche de nombreux projets.

    Tel est le titre de l'article publié dans le journal Ouest-France le jeudi 25 mars 2021. Cependant, la situation interne au port n'est pas aussi idyllique que veut bien le dire le gestionnaire dans l'article en annonçant "la stabilité du nombre de bateaux". Nombre de plaisanciers ont en vérité quitté le port. Ce qui a eu pour conséquence la suppression de plusieurs pontons faisant passer les places d'accueil de 350 à 310.


____________________


Remise des plaques numérotant les perches du canal endigué.

    Après trois ans, le 28 janvier 2021, un accord est finalement trouvé entre la CCBDC gestionnaire du port et notre association d'usagers (AUPPC) pour que soient enfin posées ces plaques numérotant les perches qui jalonnent l'accès au port que nous avons conçues et offertes au port de Carentan pour améliorer la sécurité dans le canal endigué surtout la nuit (plaques numérotées réfléchissantes).
Deux articles de journaux (Ouest-France, la Manche libre) relatent l'événement.


____________________


Un retour à la démocratie ?

    La sollicitation effectuée auprès du Directeur Général des Services de la CCBDC a porté ses fruits. le PV du 15 décembre 2020 (tarifs 2021 et questions sur le port) est visible sur leur site en cliquant sur le lien ci-dessous :

    A la lecture de celui-ci, on constate que les avis des élus et leurs questions sont maintenant retranscrits sur les PV. C'est nouveau. La demande des élus communautaires sur ce sujet, se fait plus sentir. On peut lire les questions de M. Houel et les réponses de M. Grawitz qui avoue soutenir un tarif préférentiel pour les multicoques. Ce qui constitue au passage, un élément intéressant pour appuyer notre action en recours au Tribunal Administratif.

    Un retour à la démocratie ? Il semble que M. Colombel y soit attaché (PV Novembre 2020 sur site CCBDC) comme il le précisait le 4 décembre 2020 lors de notre dernier Conseil Portuaire.
M. Houel, élu de l'opposition, a présenté lors de ce Conseil Communautaire, les questions sur lesquelles nous avions échangé.

____________________